Une journée monastique

4h30 Lever (en semaine) ; 4h10 les Dimanches et jours de grandes fêtes.

4h55 Matines : office de la nuit composé de Psaumes et de Lectures empruntés à l´Écriture Sainte et aux Pères de l´Église.

6h10 Laudes : premières “louanges” du jour, à l´heure du lever du soleil, symbole de la glorieuse Résurrection du Christ.

7 h Messes lues : chaque prêtre célèbre la Messe, assisté d´un frère convers.
Environ toutes les trois heures, les moines se rendent à l´Église pour un court office au cours duquel ils chantent trois psaumes.

Petit-déjeuner.

8h15 Prime : la “première” heure, à l´époque de saint Benoît.

Lecture de la Bible

10h Tierce : la “troisième” heure; celle où l´Esprit Saint, à la Pentecôte, enflammait le cœur des Apôtres du feu de son Amour.

10h Tierce : la “troisième” heure; celle où l´Esprit Saint, à la Pentecôte, enflammait le cœur des Apôtres du feu de son Amour.

10h15 : MESSE CONVENTUELLE : CÉLÉBRATION SOLENNELLE DU SACRIFICE EUCHARISTIQUE PAR L´ENSEMBLE DE LA COMMUNAUTÉ MONASTIQUE : “LE CONVENT”

Travail manuel ou intellectuel

12h45 Sexte : la “sixième” heure, celle où le soleil, image du Christ, éclaire le monde.

Repas et récréation.

14h30 None : la “neuvième” heure, celle où le Christ est mort sur la Croix; celle où le monde passe et où Dieu seul demeure immuable en sa bienheureuse perfection.

Travail manuel.

17h30 Vêpres : grande louange de la fin du jour; c´est l´office à la fin duquel on chante le “Magnificat”.

Etude et prière silencieuse. Entretiens spirituels.

Dîner.

Chapelet.

20h15 Complies : c´est l´ultime prière du soir ; celle que l´on dit lorsque la journée s´est “accomplie”.
“Sept fois par jour j’ai chanté vos louanges et, au milieu de la nuit, je me suis levé pour vous louer.”
Sept offices quotidiens entourent donc la célébration du Sacrifice de la Messe qui est au centre de la vie monastique.