Missionnaire Intrépide

24,00

« Risquer sa vie une fois par semaine, ce n’est pas de l’héroïsme, c’est de l’hygiène mentale ». Cette boutade nous avertit que lire ce livre, c’est risquer sa vie à son tour. Car Paul Seitz, né en 1906, est de ceux qui entraînent : au scoutisme, à l’armée, en Afrique, au séminaire et surtout comme missionnaire au Tonkin à partir de 1937. De santé fragile, il fait peu de cas de sa propre vie et s’expose sans relâche durant ces années difficiles : invasions du Japon en 1940 et Viet-Minh en 1954. Sauvant d’innombrables vies, il a mérité d’être appelé « le Monsieur Vincent de Hanoi », et le « Don Bosco » des mendiants. Évêque de Kontum en 1952, il se dépense auprès des Montagnards des Hauts-Plateaux, et fait construire églises, séminaire, écoles, hôpitaux, maisons et ateliers, voulant faire de ces laissés pour compte des « hommes debout », voulant surtout les gagner tous au Christ.

Expulsé de son diocèse par les communistes en 1975, il poursuit en France sa mission d’évangélisateur. Il meurt à la tâche le 23 février 1984. L’archevêque de Paris, le cardinal Lustiger, proclame qu’il est « un de ceux qui auront fait le plus d’honneur à la Société des Missions Étrangères de Paris au XXe siècle ».

(24€ + port 4€)

Catégorie :